Comment bien consommer la whey isolate ?

La whey isolate est un complément alimentaire très apprécié par les amateurs de fitness et les sportifs. Ce produit est aussi conseillé pour la perte de la masse de graisse du corps et pour la récupération musculaire. Elle est réputée pour sa teneur élevée en protéines de qualité et sa faible teneur en matières grasses et en glucides. Toutefois, pour bénéficier de tous ces bienfaits, il faut savoir comment la prendre correctement. Quelles sont les différentes façons de prendre la whey isolate ? Comment bien utiliser le produit ? 

Choisir le bon moment pour consommer de la Whey isolate

En savoir plus sur l’article de ProtéAlpes permet d’en consommer suivant les indications adéquates. Ici par exemple, pour choisir le bon moment, il est tout d’abord essentiel de connaître l’action du complément alimentaire. 

A lire également : Comment fonctionne une arbalète ?

En réalité, ce complément sert à construire, réparer et entretenir les muscles comme le mentionne cette recherche du National Institutes of Health. Il permet aussi une perte de la graisse du corps.

Voilà pourquoi la période idéale pour en consommer est tout de suite après l’entraînement. À ce moment-là, les muscles du sportif (ou de la personne qui veut consommer le produit) sont en phase de récupération. Ils ont donc besoin de protéines pour favoriser leur croissance et leur réparation. 

A lire également : L’impact des technologies de pointe sur le tennis de table : quelles innovations à surveiller ?

Lorsque la whey est consommée à ce moment, elle est rapidement absorbée par le corps. Ce qui est une option idéale pour l’objectif à atteindre. Néanmoins, il est aussi possible de la consommer le matin au réveil pour récupérer après une nuit de jeûne.  

Utiliser le dosage approprié 

Le dosage à prendre par une personne simple désirant juste perdre de la graisse corporelle diffère de celle d’un sportif aguerri. En fait, le dosage recommandé varie en fonction du poids corporel, des objectifs et du niveau d’activité physique du sportif. 

En général, une portion de 20 à 30 grammes de ce complément alimentaire après entraînement est considérée comme efficace pour récupérer du muscle. De plus, certaines études ont montré que la consommation de ce produit est un apport en cas de perte musculaire.

Toutefois, il ne sert à rien de boire des portions au hasard. Il vaut mieux suivre les instructions du fabricant et, si possible, consulter un professionnel pratiquant de la santé. Ce dernier est le seul capable de déterminer la quantité optimale pour chaque utilisateur. 

Mélanger la protéine avec des liquides 

L’eau, le lait (végétal ou animal) ou les jus naturels sont des liquides qui peuvent être utilisés pour consommer la whey. L’eau est généralement privilégiée, car elle ne contient pas de calories ajoutées. En revanche, le lait peut ajouter une saveur plus riche et une texture plus crémeuse pour un goût plus agréable. 

Privilégier les smoothies protéinés 

Outre les liquides, le consommateur peut aussi utiliser des smoothies protéinés. Ils sont un excellent moyen de prendre le complément alimentaire, tout en ajoutant d’autres ingrédients nutritifs. 

Cela peut être mélangé avec :

  • des fruits ; 
  • des légumes ; 
  • des épinards ; 
  • des amandes ; 
  • du beurre de cacahuète. 

Un bon mélange permet au consommateur de savourer la boisson et de lui permettre d’avoir une mixture nutritionnelle.

Éviter les excès 

Certes, la whey isolate est bénéfique pour la récupération musculaire, mais il est aussi conseillé de ne pas en abuser. Une consommation abusive peut exercer une pression trop forte sur les reins et le foie. Une situation qui pourrait causer d’autres conséquences plus graves. 

Consulter un professionnel de la santé 

Avant de commencer tout nouveau régime alimentaire ou supplément, il est judicieux de consulter un professionnel de la santé ou un nutritionniste. Ce sont les experts habilitées à déterminer si la whey convient aux besoins individuels de chaque personne. Ils procèdent à cette analyse en tenant compte de l’état de santé général, des objectifs et du régime alimentaire actuel de leur patient. 

fabrice