Comment fonctionne une arbalète ?

Depuis des siècles, l’arbalète a servi pour différents travaux. Chasse, recherche et loisir, cet accessoire a bien évolué pour se conformer au siècle en cours. Toutefois, leur mécanisme fondamental demeure une prouesse d’ingénierie. Quels sont les éléments qui la composent ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette arme ?

Les éléments d’une arbalète

Les arbalètes, en lisant cette page, sont constituées de plusieurs éléments principaux. Il y a d’abord l’arc qui est la partie qui propulse le projectile. Il peut être en bois, en métal, en corne, en os, ou en matière synthétique. Il peut être fabriqué sous différentes formes. C’est généralement selon l’inspiration du fabricant. 

Les arbalètes sont ensuite constituées d’une corde. Il s’agit ici de la partie qui transmet l’énergie de l’arc au projectile. Elle est tendue entre les extrémités de l’arc, appelées noix ou poupées. Le fût ou arbrier est l’élément suivant qu’il faut connaître. Il est la partie qui sert de support à l’arc et au mécanisme de détente. 

Outre ces constituants, l’outil a généralement un mécanisme de détente qui permet de retenir et de libérer la corde. Il peut être simple ou complexe, selon le type d’arbalète. En dernière position, il convient de parler du projectile qui est lancé par l’arbalète. Il est muni d’une pointe, d’un empennage, et d’une encoche. Il est placé sur la rainure ou le rail du fût, et maintenu par la corde.

Le fonctionnement d’une arbalète

Le fonctionnement d’une arbalète repose sur le principe de la conversion d’énergie. Lorsque le tireur arme l’arbalète, il exerce une force sur la corde. Celui-ci se tend et emmagasine de l’énergie potentielle. 

Ainsi, lorsque le tireur déclenche le mécanisme de détente, il libère la corde qui se détend et transmet de l’énergie cinétique au projectile. Ce dernier est alors propulsé à grande vitesse. À noter que la portée et la précision du tir dépendent de plusieurs facteurs comme :

  • la puissance de l’arc, 
  • la tension de la corde, 
  • la masse du projectile, 
  • la résistance de l’air, 
  • la visée du tireur.

Les avantages d’une arbalète

Une arbalète présente des avantages par rapport à d’autres armes. Elle a une facilité d’utilisation. Elle ne demande pas un grand entraînement ou de force physique pour être utilisée. Quelle que soit la position dans laquelle se met le tireur, il peut tirer. Ce dernier ne nécessite pas de maintenir la corde tendue pendant la visée.

Il faut ensuite parler de la puissance de tir qu’octroie ce type d’arme. Dans la pratique, une arbalète peut tirer des projectiles plus lourds et plus rapides qu’un arc. Cela lui confère une plus grande force de pénétration et une plus grande portée. Elle peut ainsi percer des armures ou des boucliers, et infliger des blessures graves. 

Pour le dernier avantage, il convient de rappeler le silence qui suit le tir de cet arme. Une arbalète ne produit pas beaucoup de bruit ni de fumée lors du tir, ce qui la rend plus discrète et plus adaptée pour la chasse ou l’embuscade.

fabrice