Pre-workout : quels sont ses principaux composants et quels rôles jouent-ils ?

Les compléments alimentaires énergétiques sont nombreux aujourd’hui. Le pre-workout est un booster spécialement affecté à la production de l’énergie. Beaucoup plus recommandé pour les sportifs, pre-workout peut être aussi utilisé comme un bruleur de graisse et donc pour la perte de poids. Quels sont les ingrédients qui confèrent cette puissance à se booster et quels sont leurs fonctions ?

Que faut-il savoir de la définition de pre-workout ?

Le pre-workout est un booster au même titre que tous les compléments, à la seule différence que sa fonction est uniforme et bien définie. Il ne s’agit pas de prendre un pre workout pour fournir un complément de nutriment à l’organisme, mais pour avoir une performance et une endurance musculaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que ce booster est le propre de ceux qui travaillent leur corps pour développer la musculature ou renforcer leurs muscles.

Dans le meme genre : Cuissards de VTT femme : les critères pour choisir

Toutefois, la mission assignée à se booster ne se réduire pas à la fourniture d’énergie. En qualité de source d’énergie, le pre-workout constitue dans le même temps un produit minceur. Son utilisation conduit donc indirecte à une perte de poids. Autrement, il est un produit qui confère, d’une part à ses utilisateurs, une force physique, une force mentale et une bonne congestion.

D’autre part, il rend intenses les activités sportives, ce qui contribue par ricochet à bruler les calories cellulaires. C’est un rôle secondaire qui peut se comprendre si on passe sous examen les nombreuses substances composant le booster. Cette vertu, il la doit à ses nombreux ingrédients.

A lire en complément : L’impact des technologies de pointe sur le tennis de table : quelles innovations à surveiller ?

L’oxyde nitrique : Qu’est-ce que c’est ?

Le rôle fondamental des boosters, c’est d’accroitre la congestion musculaire. Pour le faire, ils amplifient la production d’oxyde nitrique. L’oxyde nitrique est un des nombreux acides que comportent les aliments. Il s’agit d’un gaz dont la fonction dans la conception de pre-workout ne peut être marginalisée. Dans les boosters, il permet une dilatation des vaisseaux sanguins des utilisateurs.

L’oxyde nitrique est naturellement produit lorsque les muscles sont soumis à une activité sportive de grande intensité. Son intégration dans les boosters n’est pas donc anodine. Parce qu’il est appelé, non seulement à aider les muscles à absorber rapidement les nutriments, mais encore concoure à la contraction musculaire. 

Le but étant d’augmenter la masse musculosquelettique qui n’est ici qu’un préliminaire dans l’entrainement. Car la contraction de ces muscles est importante pour toute activité sportive. Ainsi, lorsque vous êtes en phase de prise de poids ou quand vous voulez développer votre musculature, prendre les boosters pre-workout composé de l’oxyde nitrique est un atout par excellence pour arriver à vos fins. 

Mais la présence de l’oxyde nitrique dans le pre-workout trouve une autre justification. En effet, ce gaz permet aussi de réduire la fatigue. Ainsi, grâce à lui, vous retrouvez la forme normale même après une activité sportive bien secouée.

Quel est le rôle du bêta-alanine dans le pre-workout ?

À l’instant de l’oxyde nitrique, la bêta-alanine est un composant très actif des boosters. Si le premier sert à donner une force physique et mentale extraordinaire à l’individu pour faire ses activités et perdre considérablement du poids, la bêta-alanine a surtout trait aux effets que l’on pourrait ressentir après avoir intégrés le booster dans les exercices physiques.

C’est un ingrédient qu’on retrouve dans presque tous les compléments alimentaires produits pour améliorer les performances musculaires. En effet, la bâta-alanine se transforme en carnosine après s’être absorbée par l’organisme. Or, la carnosine est connue pour retarder la fatigue musculaire. Car, elle accélère les contractions musculaires et réduire leur acidité.

Ce faisant, elle repousse, voire empêche l’apparition des brûlures qui pourraient subvenir des séries d’entrainement. Dans le même temps, elle active les fibres musculaires de la plus belle manière, ce qui booste la performance physique de l’utilisateur.

La créatine et la caféine : Deux éléments prépondérants de pre-workout

La créatine et la caféine, même se retrouvant toutes deux dans les boosters, n’ont pas les mêmes fonctions. La créatine à ses effets qui se rapportent beaucoup plus au renforcement de la performance physique. Elle augmente l’ATP de l’organisme et améliore considérablement la récupération. Aussi, maximise-t-il l’utilisation des hydrates et augmente les capacités d’endurance de l’utilisateur.

Le seul fait qu’elle soit l’un des meilleurs améliorateurs de performance justice son omniprésence dans presque tous les pre-workout. La caféine, quant à elle, est un stimulant qui ne manque dans aucun booster d’énergie. Sa première mission dans les boosters, c’est de libérer les neurotransmetteurs. La caféine affecte de ce fait directement le système nerveux.

Par conséquent, elle augmente le degré d’énergie, conduit à la brûlure de l’énergie stockée et aiguise la conscience et la concentration. C’est une raison pour laquelle la prise des boosters de caféine est fortement déconseillée la nuit. En effet, lorsque les effets de la caféine sont en activité, le système nerveux central est tendu. Par conséquent, il est très difficile, voire impossible de trouver sommeil.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés